Photographies africaines

Arthur Rimbaud passe les 10 dernières années de sa vie en Afrique, plus précisément entre Aden (Yemen) et Harar (Éthiopie). Il abandonne alors la littérature et s’essaie pendant quelques mois à la photographie. Deux autoportraits produits à cette époque ainsi que 4 photographies de son environnement quotidien font partie des collections du musée. 

Le musée Arthur Rimbaud conserve également un fonds important de photographies historiques montrant les paysages côtoyés par Rimbaud lors de son séjour.

Autoportrait sur une terrasse - Rimbaud à Harar - 1883
Arthur Rimbaud, Autoportrait sur une terrasse à Harar, 1883
Arthur Rimbaud, Autoportrait sur un éboulis, Harar, 1883
Arthur Rimbaud, Autoportrait sur un éboulis, Harar, 1883
Arthur Rimbaud, Le marché à Harar, 1883
Arthur Rimbaud, Le marché à Harar, 1883
Arthur Rimbaud, La coupole de Cheikh Abader (Harar), 1883
Arthur Rimbaud, La coupole de Cheikh Abader (Harar), 1883
Arthur Rimbaud, Le fabricant de daboulas à l’heure du kât, 1883
Arthur Rimbaud, Le fabricant de daboulas à l’heure du kât, 1883
Rimbaud parmi un groupe de chasseurs
Anonyme, Avant le déjeuner à Scheik Othman, vers 1880
Alfred Bardey, Le palais de justice et le minaret à Aden, vers 1882
Alfred Bardey, Le palais de justice et le minaret à Aden, vers 1882
L'Abyssinie au 19ème siècle (2)
L’Abyssinie au 19ème siècle
L'Abyssinie au 19ème siècle (1)
L’Abyssinie au 19ème siècle