A la musique, 1871

MANUSCRITS

Arthur Rimbaud avait pour habitude d’écrire ses poèmes dans des lettres envoyées à ses amis, ou au dos d’autres documents. Il a ensuite distribué ses œuvres au gré de ses voyages. Les manuscrits autographes de Rimbaud conservés sont aujourd’hui rares et le musée n’en conserve que 5 :  ceux de deux des poèmes les plus célèbres Voyelles et A la musique, mais aussi Promontoire issu du recueil des Illuminations, Fête de la faim, et Patience d’un été acquis en 2018. Sont également conservés des courriers à ses amis ou à sa famille, sources inépuisables d’informations, ou encore des dessins montrant la curiosité de Rimbaud dès son plus jeune âge.

Voyelles, 1871
Voyelles, 1871
Promontoire, Les Illuminations, 1874
Promontoire, Les Illuminations, 1874
Fêtes de la faim, 1872
Fêtes de la faim, 1872
A la musique, 1870
A la musique, 1870