LA ROUTE RIMBAUD VERLAINE


La route Rimbaud Verlaine propose de parcourir l’Ardenne transfrontalière, entre villes et campagnes, sur les traces des deux poètes. L’Ardenne représente pour chacun des souvenirs d’enfance rurale, ainsi que des lieux liés à des moments-clés de leur vie : ainsi de Bouillon, où les deux amants se retrouvent plusieurs fois au printemps 1873, peu de temps avant le fameux coup de pistolet à Bruxelles. Après cette rupture, c’est encore l’Ardenne qui accueille les poètes : à Roche, Rimbaud écrit Une Saison en enfer ; à Rethel, Verlaine, après un séjour en prison, tente de refaire sa vie comme professeur d’anglais.

Découvrez ici cet itinéraire !

VERLAINE ET LES ARDENNES

Le saviez-vous? La vie de Paul Verlaine est elle aussi liée à l’Ardenne transfrontalière. Pendant son enfance, Paul passe ses vacances chez sa tante à Paliseul, dans les Ardennes belges. Plusieurs années après la rupture avec Rimbaud, Paul s’installe avec son compagnon Lucien Létinois dans le Sud des Ardennes, à Juniville, où il achète une petite propriété en 1880. L’Auberge du Lion d’Or de Juniville est aujourd’hui un musée en sa mémoire.

RIMBAUD : L'INSPIRATION ARDENNAISE

Les poèmes de jeunesse d’Arthur Rimbaud sont imprégnés par l’expérience de la nature, rencontrée au bord des chemins ou dans la forêt lors de ses promenades et ses fugues. Hormis Charleville, une autre commune ardennaise est centrale dans la genèse des textes du jeune Arthur : le village de Roche, où sa mère possède une ferme exploitée par des métayers. Arthur y passe certaines de ses vacances ; c’est notamment à Roche qu’il écrit Une Saison en enfer après la rupture avec Verlaine.