Nos collections

Des collections tournantes

Portraits

Manuscrits

Objets personnels

Livres d'artistes

Photographies anciennes et contemporaines

Photographies africaines

Objets personnels

Ce n’est pas un hasard si Arthur Rimbaud est surnommé « l’homme aux semelles de vent » ! Adolescent fugueur, voyageur inlassable, il a laissé peu de traces et peu d’objets personnels ont été conservés. Ceux que nous possédons sont présentés au sein du musée dans une vitrine du cabinet de curiosités. La famille Rimbaud quant à elle ne possédait aucun objet de valeur, et le poète lors de son décès était quasiment inconnu, hormis au sein d’un cercle littéraire restreint. Ces facteurs expliquent la rareté exceptionnelle de certains objets de nos collections.

Photographies anciennes et contemporaines

Les photographies historiques sont une source d’informations très importante pour connaître et comprendre l’environnement dans lequel a grandi Arthur Rimbaud. Ce fonds de photographies historiques est complété par une importante collection de photographies contemporaines. L’omniprésence de Rimbaud à Charleville-Mézières, paradoxalement associée à l’absence de traces tangibles, est une source d’inspiration sans faille pour les photographes. Eric Guglielmi, Jean-Luc Parant, Hugues Berrou, Thierry Girard, Jacqueline Salmon, Christopher Taylor, est bien d’autres encore sont partis sur les pas d’Arthur Rimbaud.

Photographies africaines

Arthur Rimbaud passe les 10 dernières années de sa vie en Afrique, plus précisément entre Aden (Yemen) et Harar (Éthiopie). Il abandonne alors la littérature et s’essaie pendant quelques mois à la photographie. Deux autoportraits produits à cette époque ainsi que 4 photographies de son environnement quotidien font partie des collections du musée. Le musée Arthur Rimbaud conserve également un fonds important de photographies historiques montrant les paysages côtoyés par Rimbaud lors de son séjour.

Manuscrits

Arthur Rimbaud avait pour habitude d’écrire ses poèmes dans des lettres envoyées à ses amis, ou au dos d’autres documents. Il a ensuite distribué ses œuvres au gré de ses voyages. Les manuscrits autographes de Rimbaud conservés aujourd’hui sont rares et le musée en conserve 5 :  ceux de deux des poèmes les plus célèbres, « Voyelles » et « A la musique », mais aussi « Promontoire » issu des Illuminations, « Fête de la faim », et « Patience d’un été » acquis en 2018. Sont également conservés des courriers écrits à ses amis ou à sa famille, sources inépuisables d’informations, ou encore des dessins montrant la curiosité de Rimbaud dès son plus jeune âge.

Livre d'artistes

La poésie d’Arthur Rimbaud a inspiré de nombreux artistes qui ont souhaité illustrer les différents poèmes ou recueils. Le musée Arthur Rimbaud conserve plus de 150 de ces livres d’artistes exposés en alternance au sein des différents espaces.