En 2016, bénéficiant d’une bourse de la maison de la photographie Robert-Doisneau, il revient sillonner le territoire de son enfance pour montrer « son Ardenne ». La préparation de l’exposition consacrée à ce travail a été marquée par le décès brutal d’Eric Guglielmi le 19 juin dernier.

Les quelques 70 tirages originaux qui la composent sont devenus un hommage à l’extrême sensibilité de cet artiste qui, partout, par la seule captation d’un moment, a su extraire le beau du banal, faire émerger l’émotion de l’insignifiant, donner une âme à l’inerte.

Infos : Tous les jours, sauf le lundi, du 20 novembre 2021 au 13 février 2022.

À la maison des Ailleurs, 7 Quai Arthur Rimbaud, 08000 Charleville-Mézières.